Il est arrivé pour vous ! Notre Guide Essentiel de la Congélation d’Ovocytes est enfin disponible ici

Virginie : « Un nouveau conjoint, un nouveau médecin… ça change tout ! »

Virginie en parcours PMA

Aujourd’hui, nous accueillons Virginie, jeune femme de 34 ans, en essai bébé depuis 3 ans avec son conjoint de 37 ans. Son optimisme et sa joie de vivre nous ont profondément impressionnés. Virginie nous partage comment elle cultive son optimisme, malgré les difficultés et un premier parcours douloureux avec son ex-mari. Un témoignage lumineux.

Bonjour Virginie, quelle est ton histoire de PMA ?

Mon parcours de Procréation Médicalement Assistée (PMA) a débuté avec mon ex-mari à la suite du diagnostic d’une insuffisance ovarienne. Nous avons décidé de nous lancer dans ce long périple sans savoir vraiment où nous allions. Ces complications à concevoir un enfant ont très vite fait naître de sérieux problèmes de couple et finalement, la veille de la ponction ovarienne, nous avons décidé de nous séparer. Nous étions trop différents et finalement incompatibles pour ce genre de situation difficile psychologiquement.

Peu de temps après, j’ai rencontré l’homme qui partage ma vie aujourd’hui, et ce depuis 3 ans et demi. J’ai décidé d’être honnête avec lui dès le début en lui expliquant que j’aurais sûrement du mal à procréer. Je l’ai informé au maximum.

Je recommence alors mon parcours. Mais le contexte est différent : cette fois-ci, je suis suivie dans un centre de PMA à Rennes où je me sens en confiance. Ma gynécologue est très compréhensive, à l’écoute et douce. Le « feeling » avec l’équipe médicale est nécessaire !

Je suis passée directement à la Fécondation In Vitro (FIV) sans passer par la case Insémination Artificielle avec sperme du Conjoint (IAC). Elle n’a malheureusement pas fonctionné… Nous sommes ensuite passés par 6 transferts qui ont échoué. Actuellement, nous tentons un double transfert. 

A la suite des précédents échecs, j’ai accepté de faire une MatriceLab. C’est ainsi que j’ai appris que j’avais besoin d’une augmentation de progestérone lors du traitement pour régler la sous-activité et avoir une chance que l’une des tentatives fonctionne.

LE TEST MATRICELAB  

Le test MatriceLab est un bilan immunitaire de la réceptivité utérine, conçu par Nathalie Lédée, gynécologue obstétricienne, responsable du centre PMA des Bluets à Paris. 

À quoi sert le test MatriceLab ? 

Ce test permet d’analyser l’état de l’utérus et de l’endomètre au moment où l’embryon est implanté. Il permet d’ajuster le protocole pour favoriser les chances de réussite de la FIV. 

En quoi consiste cet examen ? 

Le gynécologue réalise une biopsie de l’endomètre : il aspire une partie de l’endomètre une semaine après l’ovulation. , afin qu’il soit analysé en laboratoire et de repérer d’où vient le problème.

Dans quels cas une MatriceLab peut-elle être proposée ?

Cet examen peut être proposé dans les cas suivants :

  • Fausses couches à répétition
  • Absence d’accroche d’embryons pourtant de bonne qualité, après leur transfert dans l’utérus

Quelles sont les solutions généralement proposées après une MatriceLab ?

Les résultats du test permettent d’adapter le protocole pour rééquilibrer l’environnement utérin. Il est possible de personnaliser la prise en charge de différentes manières :

  • En préparant l’endomètre lors du cycle précédent grâce à un « scratching », un curetage de la zone d’implantation
  • En ajustant le niveau d’oestrogène pour préparer le transfert 
  • En ajustant le traitement hormonal lors de la stimulation ovarienne ou après la ponction
  • En conseillant ou non des rapports sexuels après le transfert

 

 

Source : Matrice Lab Innove

Quelle est ta plus grosse épreuve dans ton parcours PMA ?

 

L’annonce d’une insuffisance ovarienne et les échecs à répétition où l’on se demande pourquoi nous ?

Mais pour pallier cela, j’ai trouvé plusieurs moyens qui m’ont permis de continuer et d’avancer la tête haute :

  • Instagram ! C’est probablement la création de mon compte Instagram en juillet 2021 qui m’a le plus aidé à traverser les épreuves les plus douloureuses de ce parcours. Il me permet de m’évader et de partager mes expériences au quotidien.
  • La reprise d’une activité professionnelle : cela m’a permis de me concentrer sur autre chose que la PMA. Je suis heureuse de ce choix car j’étais tombée dans un cercle vicieux d’examens médicaux, de stress et de rendez-vous à répétition.
  • Le rapprochement avec mon conjoint qui a fait de nous un couple soudé

 

De quoi es-tu la plus fière dans ce parcours ?

De savoir rester optimiste, positive, soudée avec mon conjoint, d’avoir encore de l’espoir pour les transferts à venir, tout cela malgré tous les échecs déjà vécus.

Virginie_Parcours PMA_Espoir
Virginie @notre_combat_pour_la_vie sur Instagram

Quel est ton « truc » pour te faire du bien ?

J’ai essayé plusieurs activités, notamment la méditation, la respiration et le yoga mais qui ne m’ont pas totalement convaincue. Je préfère me concentrer sur mes centres d’intérêt en ce moment : je jardine, je bricole et fais pas mal de déco depuis l’achat de notre maison. Il y a du travail !

J’essaie également de ne pas m’oublier et de prendre soin de moi en allant chez le coiffeur par exemple.

 

Que voudrais-tu dire à ton partenaire de vie ?

J’ai de la chance de t’avoir, tu m’apportes tout le soutien dont j’ai besoin au quotidien. Tu arrives à rester fort même quand tu me vois souffrir et pleurer. Merci à toi de ne pas avoir plié face à ces différents échecs de transferts ou de FIV. Je t’aime.

 

Quel est ton message pour les femmes en parcours PMA ?

Ne lâchez pas, communiquez et ne vous renfermez pas. 

Vous n’êtes pas seules, on est toutes ensemble pour se soutenir mutuellement, on a une excellente communauté et parler fait beaucoup de bien, ne l’oubliez jamais.

 

Retrouvez Virginie et son optimisme pétillant sur Instagram.

 

Comme Virginie, vous souhaitez partager votre histoire de PMA ? Contactez-nous pour témoigner à votre tour. Vous n’êtes pas seule dans votre parcours.

Je partage :

Articles les plus populaires

Prenez soin de vous au Salon Dulcy

Une fois par mois, offrez-vous une pause dans votre parcours avec le courrier du Salon Dulcy

Que recherchez-vous ?

Cela devrait vous intéresser

Rejoignez la communauté Dulcy sur Instagram

Vous n'êtes pas seule. Rejoignez la communauté Dulcy.

Pas de spam toutes les semaines mais une newsletter ponctuelle remplie d’amour et d’énergie pour vous faire du bien.

Tâche soutien PMA
Tâche soutien PMA